Le bâtiment digital est en pleine évolution et cette transition se traduit notamment par le passage d’un système « automatisé & siloté » à un système d’information « numérisé & convergent ». Cette transformation est fondamentale pour répondre aux enjeux de gestion de données et de gouvernance des données dans le bâtiment.

La vision « silotée » de la gestion des applications et des données, représentée à gauche sur le schéma ci-dessous, fait progressivement place à une vision convergente, à droite sur le schéma. Cette convergence est rendue possible grâce à la mise en place d’une infrastructure digitale du bâtiment, composée d’une infrastructure physique et d’une infrastructure logique.

source illustration : livre blanc – le BIS et le BOS, SBA (Smart Building Alliance for Smart Cities )                                                                                

L’infrastructure physique est constituée de l’infrastructure de communication et des équipements connectés du bâtiment, formalisée notamment par le référentiel R2S qui a permis de faire converger le niveau physique. L’infrastructure logique, quant à elle, repose sur un modèle de synthèse représentatif du bâtiment, appelé jumeau numérique, qui est géré par le système d’exploitation du bâtiment, le BOS, qui permet maintenant de faire converger le niveau numérique.

Le BOS est donc au réseau Numérique de Données, ce qu’a été le R2S au réseau Physique d’équipements 

La mise en place de cette infrastructure convergente est essentielle pour la digitalisation du bâtiment. Elle permet de structurer les données avec un référentiel commun et d’assurer la gouvernance des données. Elle permet également d’organiser la convergence IT-OT (« Operational Technology ») pour une gestion plus efficace et une optimisation des ressources. 

Le jumeau numérique constitue le modèle de données logique décrivant le bâtiment. Le BOS, quant à lui, est l’outil de cette convergence et de gestion du modèle de données. Enfin, le lot digital organise et coordonne le projet de mise en œuvre qualitative du système d’information convergé.

En somme, la transition vers un système d’information « numérisé & convergent » est une étape cruciale pour la digitalisation du bâtiment. Elle permet de mieux gérer les données, d’optimiser les ressources et de répondre aux enjeux du monde digital.

COMMENTAIRE

 

Vous avez un commentaire sur cet article, ou une question sur le thème abordé? Contactez-nous directement via le formulaire ci-dessous (votre message ne sera pas visible sur le site mais nous vous répondrons sur votre adresse email)

7 + 7 =